La face cachée des profs!

La vie d'une prof dans un collège difficile

24 mai 2007

Ca sent la fin (pour qui?)

Fin mai. La chaleur, des milliers de gens qui bossent dans des bureaux climatisés dans le ronron tranquille des ordinateurs. Ils font, certes, 35 heures voire plus. Mais bon, il est connu de tous que le prof ne fait que quelques heures et va à la piscine se détendre. Mais aujourd'hui, c'est galère.

Parce qu'aujourd'hui, comble de malheur, la piscine est fermée. Alors franchement, que fait un cancre lorsqu'il fait 30° à l'ombre et qu'il ne peut pas aller à la piscine? Hein? Reste-t-il tranquille dans la fraîcheur de son deux pièce avec l'agréable compagnie de ses 6 frères et soeurs et de ses 17 cousins? Non, bien sûr. Fait-il du vélo, va-t-il au ciné? Mais non, c'est relou, tout ça. Non, le cancre, quand il n'a rien d'autre à faire, va s'éclater avec ses potes à où ils se trouvent. A savoir au collège. On y est assis, relativement au frais, et on peut faire tout un tas de trucs super sympas.

Il y a d'abord enquiquiner ceux qui bossent. Ben oui, à 4 semaines et des clopinettes du brevet, il y en a 3 ou 4 par classe qui bossent sérieusement, parfois plus parfois moins. C'est donc super marrant de les bombarder de stylos, crayons cassés en deux (ça fait 2 jets au lieu d'1, ben oui, y 'z'ont fait des progrès en maths, hein!), bouts de gomme. De toute façon on est à la fin de l'année, alors bon, les parents vont racheter du nouveau matos d'ici la rentrée, on peut se débarrasser du vieux. On peut aussi s'envoyer des avions en papier, s'insulter, se battre, faire des batailles d'eau dans les couloirs. Pourquoi payer un tiquet pour un parc d'attraction? On a ce qu'il faut tout près de chez soi!

Et puis surtout, il y a Guignol. Guignol, c'est le pauvre mec (ou nana, dans mon cas précis) qui s'agite devant le tableau, en sueur, la voix cassée, l'oeil fatigué. Guignol a parfois des réactions bizarres en fin d'année. Il pète facilement les plombs, on ne sait pas trop pourquoi. Genre, on y comprend queud, il vire à tour de bras, ce qu'il faisait rarement pendant l'année "t'as pas tes affaires? dehors!". Ben oui, il est débile, le peu d'affaires que le cancre possédait a servi à bombarder Agnan, ou alors a fini à la benne à ordures depuis longtemps. "Tu lances des boulettes? Dehors." Comme si on ne pouvait plus rigoler. De toute façon, sans ça, la femme de ménage, ben elle serait au chômdu, hein. "Ta gueule me revient pas? Dehors". Bon, il dit pas vraiment ça, Guignol, hein, mais il le pense si fort que ça résonne. A croire qu'il est un peu fatigué, Guignol, on se demande pourquoi.

Pis Guignol il fait marrer, parce qu'il doit aller réunionner le lundi de Pentecôte, alors que la moitié des bahuts de sa région ont trouvé des trucs pour éviter la corvée. Mais pas lui. Parce que son chef est un peu psychorigide. Alors bon Guignol, il pète un peu les plombs. Le cancre a eu 3/40 à son brevet blanc, mais se pointe sans sujet le jour du corrigé... il est outré quand Guignol le lui demande! Il l'a balancé à la sortie de l'épreuve, et puis de toute façon c'est à Guignol de faire la photocopie, hein, faut pas abuser! Puis de toute façon, l'an prochain au lycée ce sera la grosse marrade, parce qu'il va passer au lycée, sûr, il y a des statistiques à tenir, nanmého!

Mais bon, quand il voit depuis sa terrasse de HLM le Guignol se diriger d'un pas lourd vers sa voiture, il a un peu pitié le cancre. Il est presque 18 heures, et Guignol finissait à 17 heures, mais il a attendu pour la troisième fois des parents pour leur remettre le bulletin du deuxième trimestre de leur fils, qui en passant a le jour même enfoncé un bâton pointu entre les côtes d'un autre qui l'avait insulté. Un sixième. Pour la troisième fois, il a attendu pour rien. C'est chouette, il pourra faire un envoi groupé des bulletins des deuxième et troisième trimestres. Guignol transpire toujours autant, a les yeux dans le vague. Dommage que la piscine soit fermée, ça lui ferait du bien, à ce pauvre Guignol, il devrait se détendre pour avoir la pêche quand tout recommencera, demain!

Posté par sifi à 19:24 - Permalien [#]