La face cachée des profs!

La vie d'une prof dans un collège difficile

18 octobre 2011

La vérité sort (parfois) de la bouche des ados...

Je me suis toujours donné comme règle de fonctionnement sur ce blog de ne donner aucun avis politique, ni aucune opinion quelle qu'elle soit sur les mesures gouvernementales en tous genres... mon blog se veut le reflet de ma perception de mon métier, après, c'est à chacun de se faire sa propre idée.

Ceci dit, une fois n'est pas coutume,  je vais évoquer un sujet dont personne n'a entendu parler ces derniers temps... la primaire socialiste! Mais non, cher lecteur  et ami, ne ferme pas tout de suite la page avec cet air lassé que j'aperçois sur ton visage, car je vais l'évoquer sous un aspect nouveau, naïf et innocent: celui de nos ados, qui découvrent la politique pour la première fois...

Moi-même, j'ai ce souvenir lorsque j'avais 15 ans, de mon premier intérêt pour la politique... c'était l'année du fameux débat entre Balladur et Chirac. Nous avions dans notre classe un élève passionné, on ne sait trop pourquoi, par le RPR et par la politique. Je le soupçonne, rétrospectivement, d'avoir à cet âge-là brigué le mandat présidentiel. Je ne l'ai pas encore vu sur la scène politique, je suppose qu'il a changé de voie depuis. Bref, il avait lancé le débat, "si tu pouvais voter, pour qui voterais-tu? ", et toute la classe avait débattu avec nos moyens d'adolescents des récréations durant...

Mes élèves, eux aussi,  vont vivre l'an prochain leur première élection présidentielle en étant en âge de comprendre un certain nombre de choses, et c'est pourquoi dans le cadre de nos élections de délégués, la primaire socialiste est venue sur le tapis. Tapis glissant et savonneux pour un professeur qui tient à n'exprimer aucune opinion sur le sujet, mais qui tient également à répondre à leurs questions et préoccupations. 

J'ai été fascinée par leurs réactions et leurs questions: "Madame, j'ai regardé le débat socialiste, pourquoi aucun homme politique ne répond vraiment à une question? Vous nous répétez toujours qu'il faut être précis dans nos réponses afin de ne pas être hors-sujet, et pourtant, nous l'avons tous vu, les politiques répondent toujours à côté de la question..."

"Moi madame, c'est autre chose qui m'a marqué: lorsque le journaliste pose une question simple et facile à comprendre, le politique fait toujours une réponse longue et compliquée..."

"Madame, nous on va voter en 2017, mais c'est bizarre, on a l'impression que ce seront toujours les mêmes politiciens... pourquoi ça ne change pas?"

Finalement, même si répondre s'est avéré extrêmement difficile, je me dis que la vérité sort (parfois) de la bouche des ados... et, quelquefois, nous autres adultes, nous devrions méditer ce qu'ils disent...

Sauf évidemment quand Mathieu, en plein milieu de ce débat, s'écrie "Moi madame j'irai jamais voter, mon père y dit que c'est tous des crétins sauf lui!!"

Posté par sifi à 20:55 - Permalien [#]