La face cachée des profs!

La vie d'une prof dans un collège difficile

31 août 2009

Que vais-je devenir?

Me revoilà, bonjour amis lecteurs!

La prérentrée c'est demain. J''aime bien. C'est cool d'avoir le temps de revoir les collègues tout bronzés, de papoter pendant la grand'messe, de geindre sur nos emplois du temps, de comparer nos listes de classes et d'y reconnaître Untel et Unetelle et...rhaaaa non pas lui ça fait 3 ans que je me le tape! Ils me le font adopter ou quoi? J'adore aussi voir la tête des nouveaux, tout coincés dans leurs vêtements neufs, qui ne savent pas où aller, qu'il faut une clé pour aller aux toilettes... c'est rigolo de se dire "tiens machin a l'air sympa, faut que j'aille lui parler... et c'est quoi celle-là avec son physique de top model? Beuuuuuh..." Et bien sûr j'adore bosser tous les jours avec ma meilleure copine adorée.

Euh.

Stop.

Y'a un problème là.

Cette année, la nouvelle c'est moi.

Et ça c'est beaucoup moins rigolo. D'ailleurs pour dire, récemment j'ai rêvé que je me rendais à la prérentrée mais que j'étais toute nue sous un peignoir qui n'arrêtait pas de s'ouvrir...et qu'en plus la secrétaire m'annonçait "mais non vous n'êtes pas titulaire, vous êtes remplaçante, vous n'enseignerez pas ici en fait!".

Du coup je ne sais pas quoi mettre demain... des habits neufs qui craquent pour avoir l'air d'une jeune première? Ou mon jean que j'ai sur les fesses depuis 3 jours? Ou des fringues normales au risque d'avoir l'air encore en vacances?

Je vais avoir le droit de me tapir dans un coin et d'observer les collègues rire, se congratuler, râler sur leurs emplois du temps (pfff c'est fou ce que ça peut râler un prof), comparer leurs listes d'élèves inconnus, en pensant qu'à cette heure je pourrais retrouver plein de gens que je connais. Pendant la grand'messe je vais être obligée de me lever devant tout le monde (pitié, pas en peignoir) et de me faire dévisager (hé non mon physique est plus proche de celui de Maïté que de celui d'un top model, au moins une chose qui ne change pas)... Et ma meilleure copine adorée sera loin de moi, tout aussi mal à l'aise dans son nouveau bahut à elle...

Pour ne rien arranger, je suis prof principal en 4ème, ça veut dire que je devrai informer des élèves sur un collège que je ne connais pas mais que eux connaissent. Et surprise du chef, j'ai 3 niveaux et surtout 5 classes (rappelons qu'un prof de lettres en a habituellement 4...) .

Mais je t'entends d'ici, lecteur sournois, dire que c'est moi qui ai demandé ma mutation, que c'est moi qui suis à l'origine de cette désagréable situation, et que je pourrais fort bien être dans ma zep à retrouver des gens connus et à alphabétiser des 3èmes.

Tu sais quoi lecteur? Tais-toi. 

Posté par sifi à 09:12 - Permalien [#]