La face cachée des profs!

La vie d'une prof dans un collège difficile

22 avril 2009

Chasse aux trésors

Qui dit vacances, dit rangement...et je me suis attelée à une tâche sympa mais titanesque: ranger mes livres. C'est-à- dire vider ma bibliothèque, trier, classer les livres par auteurs, par tomes, par tout ce qui est classable, et faire de la place.

Faire de la place, ça veut dire choisir ceux que je vais mettre en vente au marché aux puces dans 15 jours... Et c'est là tout le problème. Parce que les livres, ce sont de vieux copains, des amis de toujours, et que même si on se doute bien qu'on ne les relira pas tous, on les garde au cas où. Ou on les garde parce que c'est sentimental. Ou parce que quelqu'un qu'on aime nous les a offerts et que même si on sait très bien qu'on ne va pas les relire, on les garde.

P1070315

Ce tas représente un petit quart de ce que je possède. Mais c'est le quart le plus sentimental, le plus difficile à trier, le plus émouvant. Ce sont les livres qui sont casés dans la catégorie "pas boulot". Ce qui est un peu nul comme catégorie puisque certains d'entre eux me servent et me serviront pour le boulot, d'autres sont des merveilles de littérature. Mais c'est pas opposition à la partie de ma bibliothèque "boulot" qui recèle tous les trésors de la littérature classique, de Anouilh à Zola, de la poésie, du théâtre.

Non, ce tas, ce sont toutes les lectures coup de coeur, mais aussi les livres de jeunesse qui étaient mes préférés, ceux dont je n'ai jamais pu me débarrasser, ceux que je garde avec l'espoir qu'un jour ma fille prendra autant de plaisir à les lire que moi. Il y a mes lectures récentes, comme le p'tit Coben que je me réserve pour les soirs de grande fatigue, comme le plaisir des Fred Vargas,  les Grangé, Pennac et autres Jane Austen. Il y a les livres un peu honteux, Danielle Steele que je n'arrive pas à vendre parce qu'on ne sait jamais, dans un accès de sentimentalisme ça peut faire du bien, La petite maison dans la prairie planqué sur l'étagère du fond à côté d'Autant en emporte le vent...

Il y aussi ceux que je redécouvre et que je me jure de lire  ou de relire, je l'annonce ici je vais finir le tome 2 de Guerre et Paix cet été et sans doute relire les Chroniques de San Francisco.

Il y a enfin les absents (mais à qui ai-je donc pu les prêter?)...

Il y a aussi les trésors, comme ce marque-page en argent noirci offert par ma grand-mère disparue il y a quelques années et dont j'avais complètement oublié l'existence, ou ce manuel de jonglage de l'époque où je faisais des colonies de vacances.

Une vraie chasse au trésor! Et surtout, la petite vingtaine de livres sur la centaine rangés que j'ai décidé de mettre au marché aux puces (on ne jette jamais un livre, qu'on se le dise) m'a permi de dégager de la place pour les livres du futur, ceux qui envahiront ma bibliothèque dans l'année à venir, avant le prochain rangement...

La semaine prochaine je m'attaque à la partie littérature...

Posté par sifi à 15:13 - Permalien [#]