La face cachée des profs!

La vie d'une prof dans un collège difficile

26 avril 2007

Honte sur moi

Oui. Je sais. J'avoue. Vous, mes lecteurs adorés, avez été abandonnés lâchement, sans la moindre chronique récente à vous mettre sous la dent, et ce depuis plus d'un mois. Un mois durant lequel j'aurais pu vous parler de l'art de visiter un camp de concentration nazi avec cinquante troisièmes dans un milieu hostile (cf hors de la cité)... j'aurais pu. J'aurais pu vous parler de ma première inspection, de l'art de chercher la petite bête (et à ce train là c'est même plus une petite bête, mais une bactérie) qu'ont les inspecteurs... j'eus pu. J'eus pu évoquer les mille et unes petites anecdotes quotidiennes qui fleurissent ma professorale existence... j'eus pu.

Mais j'ai été prise d'une incommensurable flemme, d'un manque d'envie, d'une paralysie du clavier et du cerveau, tous les symptômes d'un prof en attente impatiente des vacances, puis d'un prof perdu dans la douce torpeur bienheureuse et ensoleillée de vacances tranquilles durant lesquelles ma principale préoccupation a été de trouver des idées de balade pour Titefille...

Mais me revoilà, aussi fraîche, dispose et vigoureuse que possible (...) prête à rattraper le temps perdu en vous narrant très prochainement toutes les aventures que vous avez ratées, et que vous rêvez sans doute de découvrir, en admettant que tous mes lecteurs n'auront pas totalement déserté ce blog...

Voilà. Tout ceci n'apporte rien de neuf, mis à part mes plus plates excuses et l'espoir de vous retrouver. Je vous promets une note avant la fin de la semaine, c'est dire que je me remotive...

Posté par sifi à 11:29 - Permalien [#]