La face cachée des profs!

La vie d'une prof dans un collège difficile

26 novembre 2006

De l'art de la tricherie

Tricher est un art. Mais un art qui se perd. Où sont passés les pros du passage de petit mot ni vu ni connu? Les spécialistes du pompage discret mais efficace pendant les interros? Quelle pitié de voir voler des papiers au milieu de la salle pour venir s'échouer aux pieds du professeur! Quelle misère de voir des élèves se passer le tube de colle alors qu'il n'y a rien à coller!

Heureusement, il reste quelques maîtres dans l'art de la triche. David est un de ceux là... J'ai ce jeune homme depuis la cinquième, où il m'en avait fait voir de toutes les couleurs pour de sinistres raisons de pucelage non perdu et de forte pression hormonale qui le poussait à voir dans toute phrase prononcée par le professeur une allusion obscène, voire pornographique. Depuis, la question du pucelage étant apparemment réglée, étant admis de part et d'autre que ce jeune homme n'est pas fait pour les études, nous en sommes arrivés à nous entendre, et même à nous apprécier.

Chaque année, il me teste. Chaque année, il se fait prendre.

En 5ème, lors d'un devoir à faire à la maison sur le sujet passionnant de "décrivez un paysage que vous aimez" (oué j'étais en panne d'inspi, et alors??), je reçois de sa part une copie... excellente! Le Groenland, sa superficie, le nombre d'habitants, l'économie...Comment, un article d'encyclopédie? Croyez-vous? :-) La jeune prof débutante que j'étais à l'époque qui ne savait pas encore que certaines choses se règlent à l'humour l'a donc trainé chez la CPE chez qui il a réussi à nier pendant plus d'un quart d'heure, allant même jusqu'à affirmer qu'il avait une tante citoyenne du Groenland! Nous en rions encore, je lui demande de temps à autre des nouvelles de sa tatie...

En quatrième, essai moins glorieux. Toujours sur un devoir à la maison, je reçois une copie ma foi tout à fait correcte de sa part. Fort étonnée (il est bon élève mais comme il ne fait rien d'habitude...), je lui met la bonne note méritée. Mais un peu plus loin dans le paquet... la même copie! Mot pour mot! Travail d'une jeune fille très sérieuse et appliquée qui m'expliquera que David a débarqué chez elle avec des copains très balèzes un jour où elle était seule et lui a demandé son devoir... L'honnêteté de la demoiselle n'étant plus à prouver, M. David s'est pris un sévère savon.

En troisième, il y a quelques jours... Devoir en classe cette fois-ci, rédaction d'un poème (ou d'un rap) engagé sur le thème du racisme, de la pollution ou les inégalités dans le monde. David me demande s'il peut le faire sur le 11 septembre... ma foi, j'accepte, pour une fois qu'il a l'air inspiré... Il écrit frénétiquement, et je suis toute surprise de voir qu'il termine assez vite, avec un petit air satisfait. En lisant le devoir en question, j'ai des doutes... David, parler d'"apocalypse"? David, sortir des phrases du type "Georges Bush entre en guerre plus vite que son ombre?". Pourtant il a écrit sous mes yeux! C'est là que zhom a la brillante idée de taper les premiers mots de sa rédaction dans gougueule, moteur de recherche bien connu... Et là apparait mot pour mot, ou presque, le texte de la rédaction... Paroles d'une chanson d'un jeune rappeur qui monte!

Et là je dis MONSIEUR David...Non seulement il a tout compris de la poésie engagée,mais en plus il a réussi à reprendre les phrases importantes de la chanson pour en faire un petit texte ma foi tout à fait cohérent. Et tout ça de tête! Du coup je lui ai mis 5/20 pour le culot, la mémoire et les connaissances musicales... En rendant les copies je vais me faire un petit plaisir: je vais lui demander de lire son oeuvre... comme il va refuser, je vais le faire moi-même... en attendant les cris du reste de la classe qui évidemment, ne datant pas des dinosaures comme moi, connaitra la chanson...

Jouissif.

Posté par sifi à 10:58 - Permalien [#]